Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par coco-ci, coco-là

Joyeux Noël aux commerçants
Les amis des p´tits enfants
Qui proposent joyeusement
Les nouveaux jeux de chez Nathan
Un soldat qui va à la guerre
Avec sa troupe de militaires
Un jeu révolutionnaire
Où faut tuer les gars à terre

Pis c´est si beau les étincelles
Dans les yeux de la p´tite demoiselle
Qui rêve de Barbies Mattel
L´en devient même son modèle
Et voilà les jeux sont vendus
Et le monde on ne l´reconnait plus
Y a qu´des poupées plein les rues
Et la violence ne choque plus

Joyeux Noël
Joyeux Noël

Joyeux Noël la p´tite maman
Qui pense bien faire pour ses enfants
En dépensant beaucoup d´argent
Parce qu´elle veut les voir contents
Parce qu´elle a du cœur, elle pense
Quand même à ceux qu´ont pas d´vacances
Parce qu´elle a des sous, elle dépense
Et réduit son cœur au silence

Alors elle entre dans l´grand Auchan
Où t´as du parfum envoûtant
La musique et des pubs en grand
Puis elle obéit aux slogans
Alors si c´est ça les valeurs
Les cadeaux font le bonheur
Remplis l´grand panier en ferraille
Et nourris ceux que tu affames!

Joyeux Noël
Joyeux Noël

Joyeux Noël au monde des grands
Celui qui pourrit les enfants
Joyeux Noël à ces titans
Qu´ont rien compris à l´instant
Joyeux Noël, joyeux parents
Les adeptes du dernier moment
Qui foncent contre leur temps
Vers la corvée des cadeaux manquants

C´lui du p´tit neveu qu´ils voient jamais
Ou d´la grand-mère du cousin d´André
Pour qui ils prennent, pour pas s´faire chier,
Le livre le plus vendu d´l´année
Alors vient l´heure des cadeaux
Le sourire se prépare tôt
On dit : "Fallait pas, c´est trop!"
Puis on l´oublie près du gâteau

Joyeux Noël
Joyeux Noël

C´est la joyeuse consommation
D´une fête de moutons
Qui aime les huîtres et les marrons
Parce que c´est la tradition
Période de pubs et de billets
Autour d´un Père Noël truqué
Saint Nicolas n´a pas marché
Il passe moins bien à la télé

Joyeux Noël
Joyeux Noël

C´est l´hiver joyeux de Noël
Les lumières de la ville s´éveillent
Et profitant qu´on s´émerveille
Y en a qui font marcher l´oseille
Je suppose que l´on oublie
Du moins jusqu´à la fin d´la nuit
C´est vrai qu´c´est moins facile de s´dire
Qu´on nourrit la grande tirelire

Joyeux Noël
Joyeux Noël
Joyeux Noël
Joyeux Noël

Commenter cet article