Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par coco-ci, coco-là

Rimbaud vu par Thiéfaine

Nombreux sont les artistes qui sont inspirés par Arthur Rimbaud et qui l'ont chanté, mais rares sont ceux qui le connaissent et lui rendent hommage comme ici Hubert Félix Thiéfaine

La chanson "affaire Rimbaud" est très bien documentée, inspirée des principaux poèmes de Rimbaud (le bateau ivre), de la vie du poète et de ses influences littéraires (chateaubriand ... et autres)

"l'Affaire Rimbaud"

La jambe de Rimbaud,
De retour à Marseille
Comme un affreux cargo
Chargé d'étrons vermeils,
Dérive en immondices
À travers les égouts.
La beauté fut assise
Un soir sur ce genou.
Horreur Harar Arthur,
Et tu l'as injuriée.
Horreur Harar Arthur
Tu l'as trouvée amère... la beauté ?
Une saison en enfer
Foudroie l'Abyssinie.
Ô sorcière, ô misère,
Ô haine, ô guerre , voici
Le temps des assassins
Que tu sponsorisas
En livrant tous ces flingues
Au royaume de Choa.
Horreur Harar Arthur,
Ô Bentley, ô châteaux,
Horreur Harar Arthur,
Quelle âme, Arthur est... sans défaut ?
Les poètes aujourd'hui
Ont la farce plus tranquille
Quand ils chantent au profit
Des derniers Danâkil.
Juste une affaire d'honneur
Mouillée de quelques larmes
C'est quand même un des leurs
Qui fournissait les armes.
Horreur Harar Arthur,
T'es vraiment d'outre-tombe.
Horreur Harar Arthur
Et pas de commission.
Horreur Harar Arthur
Et pas de cresson bleu
Horreur Harar Arthur
Où la lumière pleut.

Cette chanson part de la fin de la vie de Rimbaud (rapatrié à Marseille malade et puis amputé d'une jambe) pour s'interroger sur ses choix de vie : aventurier dans le désert, marchand d'armes, après avoir été un poète génial !!!

Thiéfaine loue également son courage pour mieux fustiger la lâcheté des artistes et pseudos intellectuels actuels, ah c'est bien du Thiéfaine !!

Mais à l'instar de Patti Smith qui est allée à la recherche du poète à charleville sur son lieu de création, Hubert-Félix s'est attaché à revenir sur les lieux de la fin de vie de Rimbaud, il s'est donc rendu à Voncq, là où l'homme est revenu amoindri, malade, avant de repartir pour Marseille où il a fini sa vie.

Celà a donné l'occasion d'une belle vidéo que J'apprécie particulièrement notamment parce que je vois un de mes chanteurs préférés sur des lieux que je connais bien : Voncq un village ardennais au bord de la rivière "l'Aisne" où j'ai passé quelques mois d'été, comme le fit un autre grand écrivain ardennais, André D'hôtel qui écrivit entre autres "le pays où on n'arrive jamais" !

Tout celà ne fait que confirmer pour moi l'immense talent d' Hubert Félix Thiéfaine qui chante depuis longtemps (premier album en 1978), a fait des dizaines de disques, remplit des salles de concert depuis plus de 30 ans et ne connaît la consécration "médiatique" que depuis quelques années et notamment cette année pour son dernier disque " la ruelle des morts"

MERCI HUBERT-FELIX

Commenter cet article